RDAP

SWITCH gère un serveur RDAP pour interroger les données Whois. On supporte la classe "Domain" (Domain Object Class). La réponse se fait au format JSON. Le serveur rdap.nic.ch est uniquement accessible via https.

Les utilisateurs anonymes n'ont pas accès aux données personnelles (par ex. le détenteur du nom de domaine). Actuellement, aucun accès avec des droits étendus n'est possible.

Le serveur RDAP peut être interrogé avec n'importe quel client HTTP. Exemple:

<TLS connect to rdap.nic.ch port 443>
GET /domain/dnsrpz.ch HTTP/1.1
Host: rdap.nic.ch
Accept: application/rdap+json

Exemples pour clients HTTP: navigateur web, cURL, wget, HTTPie, PowerShell.

Les requêtes GET et HEAD sont possibles. Les requêtes HEAD permettent de déterminer si un nom de domaine a déjà été enregistré sans que d'autres données soient incluses.

Que signifie RDAP?

RDAP signifie Registration Data Access Protocol. Cela remplace le protocole Whois qui ne répond plus aux exigences techniques actuelles.

Quels sont les avantages de RDAP?

  • Réponse standardisée, lisible par machine au format JSON.
  • Basé sur HTTP et conforme REST.
  • Accès sécurisé aux données via HTTPS.
  • Le service d'enregistrement a la possibilité de définir différents droits d'accès pour des groupes d'utilisateurs individuels.

RFCs concernant le protocole RDAP

Il existe plusieurs RFCs pour RDAP. RFC 7480 et 7483 sont les plus pertinents pour la mise en œuvre des requêtes pour les noms de domaine .ch et .li.

  • RFC 7480 HTTP Usage in the Registration Data Access Protocol (RDAP)
  • RFC 7483 JSON Responses for the Registration Data Access Protocol (RDAP)
  • RFC 7481 Security Services for the Registration Data Access Protocol (RDAP)
  • RFC 7482 Registration Data Access Protocol (RDAP) Query Format