Conditions générales (CG)

relatives à l'enregistrement et à la gestion des noms de domaine qui dépendent du domaine ".ch" ou ".li"

Entrée en vigueur: 1 janvier 2015 (version 10)

1. Dispositions générales

1.1 Définitions

ACE-String
ASCII [American Standard Code for Information Interchange] Compatible Encoding-String: chaîne de caractères composée des lettres de l'alphabet de a à z (sans accent ni tréma), des chiffres 0 à 9 et de tirets (p.ex. xn--bcher-kva.ch). Un nom de domaine est enregistré sous la forme d'une ACE-String dans le DNS.
Adresse IP
Adresse numérique utilisée dans l'Internet pour l'adressage d'un ordinateur.
Banque de données
Banque de données interne de SWITCH qui alimente le service Whois ainsi que d'autres services. La banque de données n'est pas accessible au public et ne constitue pas un annuaire.
Contact de facturation
Personne physique ou morale à laquelle SWITCH, ou le registraire seul après la fin de la relation avec le dernier client direct, adresse les factures relatives à la fourniture de ses prestations.
Contact technique
Personne ou service compétent du registraire qui se tient à la disposition de SWITCH et du titulaire en cas de problèmes techniques liés à un nom de domaine.
Demande
Toute demande visant l'enregistrement d'un nom de domaine auprès de SWITCH et l'accomplissement d'actes de gestion.
Demandeur
Personne ou service compétent du registraire qui dépose auprès de SWITCH une demande visant l'enregistrement d'un nom de domaine ou l'accomplissement d'un acte de gestion en relation avec un nom de domaine.
DNSSEC
Le Domain Name System Security Extensions (DNSSEC) est une extension du DNS qui sert à vérifier l'authenticité et l'intégrité des réponses DNS.
Domaine
Domaine de premier niveau (Top-Level-Domain) comme ".ch" ou ".li".
Enregistrement
Inscription du nom de domaine dans la banque de données et, le cas échéant, dans le fichier de zone.
Extinction
Suppression de l'enregistrement d'un nom de domaine lorsque le titulaire y renonce ou que SWITCH le révoque.
Fichier de zone
Exigé par le serveur de noms, ce document contient notamment des informations relatives aux noms de domaine, aux serveurs de noms et aux adresses IP.
Gestion
Accomplissement d'actes de gestion en relation avec un nom de domaine inscrit, comme l'actualisation des données relatives aux personnes de contact, l'inscription de nouvelles personnes de contact ou l'apport de changements concernant les personnes de contact existantes, le transfert ou l'extinction.
Interface
Accès électronique mis à la disposition des registraires par SWITCH et permettant de déposer des demandes (d'enregistrement et d'accomplissement d'actes de gestion).
Nom de domaine
Nom de domaine de deuxième niveau qui dépend du domaine ".ch" ou ".li", sans la terminaison ".ch" ou ".li" (Second-Level-Domain).
OFCOM
Office fédéral suisse de la communication, autorité de réglementation pour les noms de domaine de deuxième niveau qui dépendent du domaine ".ch".
Office de la Communication
Autorité de réglementation de la Principauté de Liechtenstein, compétente pour la réglementation des noms de domaine de deuxième niveau qui dépendent du domaine ".li".
Personne de contact
Le demandeur, le titulaire, le contact de facturation, le contact technique ou alors tous ensemble.
Registraire
Fournisseur de prestations de service qui intervient à l'égard de SWITCH en son propre nom et pour son propre compte sur la base d'un contrat de registraire qu'ils ont conclu ensemble et qui effectue des demandes d'octroi de noms de domaine auprès de SWITCH, qui à son tour les enregistre et les gère.
Renonciation
Extinction d'un nom de domaine par le titulaire ou suite à la demande d'un tiers confirmée par le titulaire.
Révocation
Suppression unilatérale de l'enregistrement d'un nom de domaine par SWITCH ou par le registraire.
Serveur de noms
Service Internet qui répond aux questions en fournissant des informations appropriées issues du fichier de zone.
Service Whois
Partie de la banque de données de SWITCH accessible au public; il ne constitue pas un annuaire.
Titulaire
Personne physique ou morale à qui le registre a accordé le droit d'utiliser un nom de domaine.
Transfert
Cession d'un nom de domaine particulier par le titulaire initial à un nouveau titulaire avec, simultanément, l'extinction du nom de domaine en question et son réenregistrement pour un autre titulaire.
Unicode Code Points
Valeur numérique qui indique la position d'un caractère dans le répertoire de caractères Unicode.

1.2 Objet des présentes CG

Les présentes CG réglementent l'enregistrement et la gestion des noms de domaine, ainsi que des ACE-Strings correspondantes, qui dépendent des domaines ".ch" et ".li". SWITCH, Werdstrasse 2, Case postale, 8021 Zurich (ci-après SWITCH) est le registre des noms de domaine qui dépendent des domaines ".ch" et ".li".

1.3 Représentation par des tiers

Les tiers, en particulier mais pas seulement le demandeur, le contact de facturation et le contact technique, ont la responsabilité d'être autorisés et habilités à traiter pour le titulaire du nom de domaine. Si tel n'est pas le cas, le tiers est responsable par rapport à SWITCH pour l'ensemble des activités, dépenses, coûts et dommages relatifs aux actions entreprises sans procuration, au sens du ch. 2.3, al. 2, CG. Le titulaire du nom de domaine se fait imputer, comme s'il s'agissait des siennes, les opérations et/ou les manquements des tiers auxquels il fait appel, et en assume la responsabilité par rapport à SWITCH.

Les registraires qui, conformément au contrat de registraire conclu avec SWITCH, demandent, font enregistrer et font gérer des noms de domaine auprès de SWITCH pour leurs clients, ne sont pas considérés comme des tiers au sens de la présente disposition, mais sont des partenaires contractuels de SWITCH en ce qui concerne les noms de domaine en question.

2. Principes de base de l'enregistrement et de la gestion des noms de domaine

2.1. Egalité de traitement

Pour autant que les présentes CG et le droit applicable n'en disposent pas autrement, SWITCH traite les demandes d'enregistrement aux mêmes conditions et selon les mêmes règles et principes.

2.2 Premier arrivé, premier servi

L'enregistrement d'un nom de domaine pour lequel plusieurs demandes valables ont été déposées s'opère par ordre chronologique (premier arrivé, premier servi), à compter de leur entrée dans le système de SWITCH, par le biais du site Internet www.nic.ch ou des interfaces de celui-ci (sachant que les demandes ne pourront être effectuées par le biais du site Internet www.nic.ch que jusqu'à la fin de la relation avec le dernier client direct). Il en va de même pour les demandes de gestion de noms de domaine déposées auprès de SWITCH.

2.3 Légalité

Une demande d'enregistrement d'un nom de domaine constitue pour SWITCH la promesse ferme du demandeur et/ou du titulaire selon laquelle l'enregistrement du nom de domaine indiqué dans la demande en faveur du titulaire peut s'opérer de manière légale et que le titulaire a le droit d'utiliser le nom de domaine. SWITCH ne vérifie pas si le titulaire a le droit d'enregistrer et d'utiliser le nom de domaine, et n'assume aucune responsabilité quant à l'enregistrement et à la gestion du nom de domaine pour le titulaire.

Le titulaire s'engage à dédommager complètement SWITCH pour les frais, les dépenses, ainsi que les prétentions en dommages et intérêts de tiers (y compris les frais de procédure et d'avocat) découlant de l'enregistrement et/ou de l'utilisation illicite d'un nom de domaine.

Le titulaire mentionné dans la banque de données est juridiquement responsable et légitimé, par rapport à SWITCH, du nom de domaine et de l'utilisation qui en est faite.

2.4 Durée d'enregistrement illimitée

En règle générale, les noms de domaine sont enregistrés pour une durée illimitée. L'enregistrement d'un nom de domaine prend fin lorsque le titulaire y renonce ou que SWITCH procède à un transfert ou à une révocation.

2.5 Devoir de maintenance des données

Il incombe au titulaire d'actualiser, de compléter et de corriger toutes les données consignées dans la banque de données de SWITCH au sujet du nom de domaine enregistré pour son compte, telles que les données relatives aux personnes de contact ou les indications techniques sur le nom de domaine, et ce pendant toute la durée de l'enregistrement. Pour SWITCH, les données déterminantes sont exclusivement celles qui sont répertoriées dans sa banque de données. SWITCH n'est pas obligé de tenir compte d'autres données que celles qui sont communiquées par le biais de www.nic.ch ou de son interface, ou d'entreprendre lui-même des recherches visant à rectifier ces données.

Si, en particulier sur indication d'un tiers, les données se révèlent incomplètes, incorrectes ou non actualisées, rendant fort difficile l'identification d'un titulaire ou l'envoi par SWITCH de communications au titulaire et/ou au contact de facturation, SWITCH a le droit de révoquer le nom de domaine du titulaire en question.

2.6 Adresse de correspondance du titulaire

Si une autorité suisse exige, dans le cadre de ses compétences, du registraire que le titulaire d'un nom de domaine indique une adresse de correspondance en Suisse valable dans un délai de 30 jours et si le registraire n'entreprend pas les démarches nécessaires dans un délai de 10 jours à compter de cette demande, le registre demandera au titulaire de remplir ladite obligation. Le registre révoque les noms de domaine pour lesquels le titulaire n'a rempli cette obligation.

2.7 Devoir de vérification incombant au titulaire

Le titulaire est tenu de vérifier dans les 14 jours l'exactitude des informations transmises par SWITCH et la conformité du traitement des demandes. Si le titulaire omet de le faire, il perd d'éventuelles prétentions en matière de responsabilité ou autres par rapport à SWITCH lorsque les communications et/ou le traitement en question comportent d'éventuelles erreurs.

3. Enregistrement et gestion des noms de domaine

3.1 Enregistrement de noms de domaine

3.1.1 Conditions d'enregistrement

Pour être valable, une demande d'enregistrement d'un nom de domaine doit comprendre des informations actuelles, complètes et correctes sur le titulaire et le contact de facturation. Lorsqu'un contact technique ou des serveurs de noms sont indiqués lors de l'enregistrement, ils doivent être actuels, complets et corrects. Les informations fournies contiennent les données selon le ch. 5.4 ainsi que les autres renseignements exigés dans le formulaire d'enregistrement de SWITCH.

3.1.2 Motifs de refus

SWITCH refuse d'enregistrer un nom de domaine lorsque:

  1. le nom de domaine contient d'autres signes que ceux figurant dans les annexes en vigueur des présentes CG (les majuscules sont représentées en minuscules);
  2. le nom de domaine comprend des traits d'union comme premier signe, comme troisième signe combiné au quatrième et/ou comme dernier signe (p.ex. "-hallo.ch", "ha--llo.ch", "hallo-.ch");
  3. le nom de domaine ou l'ACE-String comprend moins de 3 signes ou plus de 63 signes, sous réserve d'exceptions légales ou d'exceptions formulées par l'OFCOM ou l'Office de la Communication;
  4. le nom de domaine est identique à un nom de domaine déjà enregistré, à un nom de domaine faisant l'objet d'une demande d'enregistrement déjà déposée et en cours de traitement, ou à un nom de domaine se trouvant dans le délai de transition;
  5. le nom de domaine concerné a été réservé par l'OFCOM ou par l'Office de la Communication (p. ex. noms de communes), excepté si les conditions d'enregistrement définies par l'OFCOM ou l'Office de la Communication pour la catégorie concernée sont remplies;
  6. le demandeur ne satisfait pas aux conditions applicables selon le ch. 3.1.1 par rapport à la demande d'enregistrement.

SWITCH peut refuser d'enregistrer un nom de domaine lorsque:

  1. la désignation est contraire à l'ordre public, aux bonnes mœurs et au droit applicable;
  2. des motifs techniques l'exigent;
  3. la solvabilité est douteuse, notamment lorsque le futur titulaire et/ou le contact de facturation mentionné dans la demande est insolvable au sens de l'art. 83 CO, qu'il est en retard dans le paiement des factures concernant des noms de domaine déjà attribués ou qu'il ne verse pas l'avance de frais que SWITCH peut exiger lorsque les montants relatifs à l'attribution de noms de domaine excèdent CHF 500.00;
  4. le danger manifeste existe que SWITCH puisse être tenu pour juridiquement responsable en raison de l'enregistrement du nom de domaine; dans ce cas, le refus d'enregistrer intervient en accord avec l'OFCOM ou avec l'Office de la Communication;
  5. SWITCH ne parvient pas à joindre le demandeur pour obtenir des précisions ou que ce dernier ne répond pas dans les 10 jours ouvrables (dès réception de la réponse par SWITCH).

En règle générale, le refus d'enregistrer un nom de domaine est communiqué dans les 10 jours ouvrables à compter de la réception de la demande par SWITCH.

Le refus d'enregistrer entraîne l'annulation de la demande correspondante et la libération du nom de domaine concerné.

3.1.3 Conditions d'utilisation des noms de domaine

Afin qu'un nom de domaine puisse être utilisé, il convient d'indiquer à SWITCH au moins un serveur de noms opérationnel, correctement désigné et configuré. Les serveurs de noms doivent être enregistrés au préalable auprès de SWITCH. Les noms de serveurs de noms ne peuvent être formés que par les caractères figurant dans l'annexe 1. Les noms de domaine ainsi que les serveurs de noms sont en général transférés dans le fichier de zone dans les 24 heures. SWITCH recommande d'indiquer au moins deux serveurs de noms. Est, par rapport à SWITCH, autorisé à enregistrer un serveur de noms le titulaire du nom de domaine qui dépend du domaine ".ch" ou ".li" identique au nom du serveur de noms; en d'autres termes, lui seul peut supprimer le serveur de noms ou modifier l'adresse IP.

Pour s'assurer un nom de domaine par DNSSEC, le titulaire doit remettre à SWITCH l'algorithme hash de la clé officielle inscrite dans le fichier de zone du domaine ".ch" ou ".li".

3.2 Gestion des noms de domaine

3.2.1 Gestion des noms de domaine en général

La gestion d'un nom de domaine comprend l'attribution et/ou la modification des personnes de contact ou des serveurs de noms, de même que le transfert et la suppression d'un nom de domaine. Les actes de gestion peuvent être accomplis à la demande du titulaire, des personnes de contact ou de tiers. Après la fin de la relation avec le dernier client direct, le registre ne recevra de telles demandes que par le biais du registraire.

SWITCH peut autoriser le titulaire et les personnes de contact à accomplir directement certains actes de gestion. Dans les autres cas, la gestion des noms de domaine s'effectue sur la base des demandes déposées auprès de SWITCH.

3.2.2 Transfert de noms de domaine en particulier
  1. Par le titulaire
    Les noms de domaine peuvent être transférés à un tiers en tant que nouveau titulaire, pour autant que le titulaire actuel supprime simultanément le nom de domaine concerné au détriment du titulaire initial et le réenregistre pour le nouveau titulaire désigné. À cet effet, le titulaire initial est tenu de payer les prix dus, le tiers concerné doit remplir les conditions d'enregistrement et il ne doit exister aucun motif de refus d'enregistrer.
  2. À la demande d'un tiers
    Lorsqu'un tiers demande le transfert d'un nom de domaine, l'opération n'est effectuée qu'après confirmation du titulaire.
  3. Par SWITCH
    SWITCH transfère un nom de domaine du titulaire à un tiers lorsqu'il lui est fait état d'une décision exécutoire en Suisse prise par un tribunal ou un tribunal arbitral, ou d'une décision similaire prise par une autorité suisse de poursuite pénale, administrative ou de régulation, d'une décision d'experts du service de règlement des différends pour les noms de domaine ".ch" et ".li", ou encore d'un accord conclu par les deux parties dans un cadre judiciaire ou extrajudiciaire, qui ordonne à SWITCH le transfert sans délai du nom de domaine au tiers sans que SWITCH soit partie à la procédure correspondante, ou qui contient l'approbation du titulaire quant au transfert ou qui remplace une telle approbation. Le tiers doit fournir une attestation relative à la force exécutoire de la décision.
3.2.3 Blocage administratif et technique
  1. Blocage en tant que mesure provisoire
    Au titre de mesure provisoire, SWITCH est en droit de bloquer administrativement un nom de domaine, c'est-à-dire de bloquer momentanément au moins le transfert d'un nom de domaine à un nouveau titulaire, sans que SWITCH soit partie à la procédure correspondante, lorsque les conditions suivantes sont remplies:
    1. un tribunal ou un tribunal arbitral l'ordonne à SWITCH dans une décision exécutoire en Suisse; ou
    2. une autorité suisse de poursuite pénale, administrative ou de régulation prend des dispositions obligatoires et exécutoires en la matière; ou
    3. un tiers a déposé - preuves à l'appui - une requête de conciliation ou une demande judiciaire ou arbitrale ou initié une procédure auprès du service de règlement des différends pour les noms de domaine ".ch" et ".li" contre le titulaire, en vue de l'extinction, de la révocation ou du transfert du nom de domaine.
    En plus du blocage administratif, ou en lieu et place du blocage, les tribunaux, tribunaux arbitraux et autorités mentionnés à l'al. 1 peuvent également décider de supprimer l'attribution du serveur de noms relative à un nom de domaine (blocage technique). Sont réservées d'autres mesures décrétées par les tribunaux, tribunaux arbitraux ou autorités.
  2. Blocage d'un nom de domaine en cas de soupçon d'abus
    S'il existe un soupçon fondé de présumer que le nom de domaine est utilisé pour accéder par des méthodes illicites à des données sensibles ou pour diffuser des logiciels malveillants, SWITCH peut techniquement bloquer le nom de domaine (effacer l'attribution des serveurs de noms à un nom de domaine) et bloquer celui-ci administrativement pendant 5 jours. SWITCH a l'obligation de bloquer le nom de domaine pendant 30 jours si une instance reconnue par l'OFCOM l'exige. Dans les 30 jours à compter du blocage, le titulaire peut demander à l'Office fédéral de la police (FEDPOL) de rendre une décision susceptible de recours contre le blocage. En outre, la procédure relève des dispositions correspondantes de l'ordonnance du 5 novembre 2014 sur les domaines Internet (ODI; RS 784.104.2).

3.3 Extinction de noms de domaine

3.3.1. Extinction par renonciation

Le titulaire peut renoncer en tout temps à son nom de domaine. Lorsqu'un tiers demande l'extinction d'un nom de domaine, la confirmation de cette demande par le titulaire vaut comme renonciation par ce dernier.

La renonciation entraîne la suppression du nom de domaine dans le service Whois, dans la banque de données et dans le fichier de zone. L'extinction libère le nom de domaine en vue d'un nouvel enregistrement, après un délai transitoire selon le ch. 3.3.3. Le nom de domaine est supprimé dans les meilleurs délais ou à la date indiquée.

3.3.2. Extinction par révocation

SWITCH révoque l'enregistrement d'un nom de domaine lorsque lui est présentée une décision définitive et exécutoire en Suisse, prise par un tribunal ou un tribunal arbitral, ou une décision similaire prise par une autorité suisse de poursuite pénale, administrative ou de régulation, d'une décision d'experts du service de règlement des différends pour les noms de domaine ".ch" et ".li", ou un accord conclu par les deux parties dans un cadre judiciaire ou extrajudiciaire, qui ordonne à SWITCH de révoquer sans délai le nom de domaine sans que SWITCH soit partie à la procédure correspondante, ou qui contient l'approbation du titulaire quant à la révocation, ou encore qui remplace l'approbation. Le tiers doit fournir une attestation relative à la force exécutoire de la décision.

SWITCH peut révoquer l'enregistrement des noms de domaine lorsque:

  1. le titulaire enfreint le droit applicable;
  2. le titulaire enfreint les présentes CG ou, jusqu'à la fin de la relation avec le dernier client direct, le contrat conclu avec SWITCH, et lorsqu'il ne met pas fin à l'infraction dans le délai imparti par SWITCH;
  3. les prix de SWITCH ne sont pas payés conformément au contrat;
  4. le titulaire enfreint son devoir de maintenance des données;
  5. le danger manifeste existe que SWITCH puisse être tenu pour juridiquement responsable en raison de l'enregistrement et/ou de l'utilisation du nom de domaine; dans ce cas, la révocation intervient en accord avec l'OFCOM ou l'Office de la Communication;
  6. le titulaire est décédé ou a été radié du registre du commerce pour cause de faillite ou de liquidation;
  7. d'autres motifs importants l'exigent, tels que des recommandations, normes ou harmonisations internationales; dans ce cas, la révocation intervient en accord avec l'OFCOM ou l'Office de la Communication.

La révocation entraîne la suppression du nom de domaine dans le service Whois, dans la banque de données et dans le fichier de zone. L'extinction libère le nom de domaine en vue d'un nouvel enregistrement, après un délai de transition selon le ch. 3.3.3.

Si la révocation a eu lieu aux termes de l'al. 1 ci-dessus, le nom de domaine est libéré pour la date mentionnée dans la décision ou convenue par les parties dans l'accord conclu; si une telle date n'a pas été fixée, il est libéré le plus rapidement possible en vue d'un nouvel enregistrement.

3.3.3 Délai de transition

Après l'extinction d'un nom de domaine, celui-ci ne peut pas être enregistré par un tiers pendant un délai de transition de 40 jours. Dans certains cas objectivement fondés, SWITCH peut réduire le délai de transition.

Pendant le délai de transition, SWITCH peut à nouveau enregistrer le nom de domaine en faveur du titulaire initial si celui-ci revient sur sa renonciation ou que SWITCH reçoit dans l'intervalle d'éventuels paiements dus. En outre, SWITCH peut à nouveau enregistrer le nom de domaine en faveur du titulaire initial pendant le délai de transition lorsque les conditions générales et spécifiques d'attribution sont remplies, notamment dans les cas où SWITCH pourrait être tenu pour juridiquement responsable.

4. Différends relatifs aux noms de domaine

4.1 Absence de jugement de la part de SWITCH

En principe, SWITCH ne se prononce ni au moment de l'enregistrement, ni dans le cadre de l'utilisation des noms de domaine sur la question de savoir qui détient éventuellement un droit préférable en la matière. Il n'examine pas non plus le contenu des sites Internet.

4.2 Service de règlement des différends

Si les parties ne parviennent pas à s'entendre sur le droit à un nom de domaine ou sur la légalité de son utilisation, un service de règlement des différends se tient à leur disposition, contre paiement. Les éventuelles décisions d'experts du service de règlement des différends ont force obligatoire pour le titulaire du nom de domaine, même s'il n'a pas accepté la procédure de règlement des différends.

La procédure de règlement des différends est soumise au règlement de procédure des différends correspondant dans sa version en vigueur. Dans tous les cas, la voie de droit auprès des tribunaux étatiques est réservée, pour le titulaire aussi bien que pour les tiers.

5. Données personnelles et Whois

5.1 Objectif et étendue du traitement des données personnelles par SWITCH

SWITCH relève et traite les données personnelles des personnes de contact dans le cadre de la réalisation de ses tâches en tant que registre, conformément aux dispositions légales ainsi qu'aux dispositions particulières ci-après. SWITCH peut traiter des données personnelles également à d'autres fins, ou les transmettre à des tiers, pour autant que la personne de contact concernée ait donné son accord ou que son approbation expresse existe de manière implicite. En reconnaissant les présentes CG, le titulaire approuve la transmission des données personnelles des personnes de contact par SWITCH à des autorités nationales et étrangères dans le cadre de procédures civiles, administratives et pénales.

Le demandeur et/ou le titulaire est responsable du fait que les personnes concernées ont approuvé la communication à SWITCH des données personnelles mentionnées dans la demande d'enregistrement ou dans le cadre de la gestion du nom de domaine, et qu'elles sont d'accord que SWITCH traite ces données conformément au ch. 5.1.

5.2 Suppression des données personnelles

L'extinction ou la révocation du nom de domaine, ou la suppression de l'attribution d'une personne de contact à un nom de domaine (p.ex. lors d'un changement concernant le contact technique ou de facturation), entraîne la suppression des données personnelles des personnes de contact concernées dans le service Whois, à condition que ces personnes ne soient pas indiquées dans la banque de données comme étant les titulaires ou les personnes de contact d'autres noms de domaine. SWITCH est toutefois autorisé et légalement obligé de conserver pendant 10 ans au moins, à compter de la fin du contrat concerné, les données relatives aux noms de domaine dans la banque de données et dans son journal d'activité.

5.3 Droits des personnes de contact

Chaque personne de contact a le droit d'obtenir des renseignements et des rectifications par rapport aux données figurant à son sujet dans la banque de données de SWITCH et, le cas échéant, dans le service Whois. La personne de contact peut exercer ce droit en procédant elle-même à une rectification par le biais du registraire compétent.

5.4 Service Whois

SWITCH est juridiquement tenu de publier sur l'Internet les données suivantes pour chaque nom de domaine enregistré:

  1. dénomination du nom de domaine enregistré et de l'ACE-String;
  2. nom complet du titulaire du nom de domaine concerné;
  3. adresse postale du domicile du titulaire, indiquant le nom de la rue ou un numéro de case postale, la localité, le code postal, l'état ou la province (le canton pour la Suisse) et le pays;
  4. si le titulaire est une personne morale ou une société de personnes, le nom des personnes physiques autorisées à le représenter;
  5. la langue déterminante du titulaire du nom de domaine concerné pour la mise en œuvre d'une éventuelle procédure de règlement des différends;
  6. nom et adresse postale de la personne responsable au niveau technique, indiquant le nom de la rue ou un numéro de case postale, la localité, le code postal, l'état ou la province (le canton pour la Suisse) et le pays;
  7. si le nom de domaine est garanti ou non par DNSSEC;
  8. date de la première attribution du nom de domaine;
  9. nom complet du registraire qui agit sur ordre du titulaire du nom de domaine concerné.

SWITCH est autorisé et légalement obligé de fournir aux tiers un accès direct au service Whois. D'ordinaire, cet accès est limité à un certain nombre d'interrogations; s'il existe un besoin prouvé, notamment en cas d'activités réalisées par un tiers en lien avec l'enregistrement et la gestion de noms de domaine, cette limite peut être relevée. SWITCH délègue alors au tiers concerné l'obligation de prendre des mesures contre une utilisation abusive des données figurant dans le service Whois.

6. Garantie et responsabilité

6.1 Garantie

En tant que registre, SWITCH veille à fournir ses prestations avec le soin qui peut être attendu de lui sur la base des dispositions légales et au vu du grand nombre de demandes à traiter. À noter toutefois que SWITCH ne donne aucune garantie quant à la disponibilité de ses prestations et de ses divers systèmes, ainsi qu'à l'absence d'erreurs dans les résultats obtenus.

6.2 Responsabilité

SWITCH répond des dommages causés intentionnellement ou par négligence grave. SWITCH n'assume aucune responsabilité pour d'autres dommages, notamment pour les dommages ou impossibilités partielles de fournir la prestation:

  1. causés exclusivement ou de manière concurrente par le fait que le titulaire ou une personne de contact ne respecte pas les dispositions des présentes CG et/ou d'autres parties intégrantes du contrat, ou omet de prendre les mesures techniques nécessaires qui relèvent de la sphère d'influence du titulaire et/ou de la personne de contact concernée,
  2. résultant de pannes d'utilisation, d'interruptions d'exploitation, de pannes de courant, de perturbations découlant d'attaques de type "Denial-of-Service" (déni de service) et d'autres actes de piratage, de sabotage, de terrorisme, de vandalisme ou de variations de prestations, etc., liés aux réseaux de télécommunications et/ou à l'Internet, et/ou liés aux programmes utilisés par le titulaire et des tiers pour l'utilisation de l'Internet,
  3. indirects ou consécutifs comme le manque à gagner, les économies et prétentions de tiers non réalisées,
  4. liés à l'exécution d'une décision d'experts du service de règlement des différends,

indépendamment du fait qu'il s'agisse d'une plainte relevant du droit contractuel, d'une plainte déposée en raison d'un acte illicite (y compris la négligence) ou d'une autre plainte; il en va de même lorsque SWITCH a été informé de l'éventualité de tels dommages. SWITCH se réserve en tous les cas l'exception de la coresponsabilité de la personne lésée. Pour autant que la loi l'autorise et indépendamment de la cause juridique, une éventuelle obligation de réparer le dommage incombant à SWITCH, à ses collaborateurs, à ses organes, voire à des tiers auxquels SWITCH fait appel, est dans tous les cas limitée à un montant maximum de CHF 500.00 par événement dommageable.

7. Force majeure

En cas de force majeure, à savoir lorsque SWITCH est empêché de remplir une ou plusieurs tâches résultant du présent contrat, pour des raisons que lui-même et les éventuels tiers impliqués ne sont raisonnablement pas en mesure de maîtriser (notamment les phénomènes naturels, les mobilisations, les guerres, les soulèvements, les épidémies, les accidents, le sabotage, le terrorisme, les pannes d'exploitation graves, les interruptions des lignes de télécommunications, en particulier celles de l'Internet, les conflits de travail et les mesures prises par les autorités), il est libéré de l'exécution de la (des) tâche(s) concernée(s) pour le temps que dure le cas de force majeure, ainsi qu'au cours d'une certaine période suivant l'événement; il n'est pas non plus responsable des éventuels dommages directs ou indirects subis par le titulaire du fait de la non-exécution de la (des) tâche(s) en question.

8. Dispositions finales

8.1 Langue

L'enregistrement de noms de domaine auprès de SWITCH peut s'effectuer en français, en allemand, en italien et en anglais. Les procédures de règlement des différends se déroulent dans la langue saisie par le registraire pour chaque nom de domaine et communiquée par lui au registre, sachant que le choix est limité aux langues suivantes: allemand, français, italien et anglais.

Pour les clients directs, la langue choisie lors du dépôt d'une demande de règlement de différend est la langue déterminante pour la procédure. Dans le cas d'un différend judiciaire, la langue choisie lors de l'ouverture de la procédure est la langue déterminante pour le contrat conclu avec SWITCH et pour son interprétation.

8.2 Entrée en vigueur des présentes CG

Les présentes CG entrent en vigueur le 1 janvier 2015 et sont valables jusqu'à nouvel avis.

Annexe 1

Le Unicode Code Point est indiqué sous chaque caractère afin de faciliter son identification.

Annexe 2

Le Unicode Code Point est indiqué sous chaque caractère afin de faciliter son identification.